Le bilan énergétique

 
a. Principes

Les découvertes des techniques ACMOS et leur développement ont pour base la physique quantique et la médecine traditionnelle chinoise.
Depuis l’expérience du pendule de Foucault, on sait que toutes les parties de l’univers sont interconnectées et interagissent les unes avec les autres. Depuis la découverte de la physique quantique, on a compris que ce qui se produit dans l’infiniment grand (l’échelle macroscopique) se produit également dans l’infiniment petit (l’échelle microscopique) et vice versa.

Le corps humain procède de deux forces qui, tout en confortant la notion chinoise du Yin et du Yang, prennent une signification beaucoup plus scientifique, dans le sens quantique du mot, que traditionnelle et empirique:

le Yin, est une force centripète qui converge, à partir de toutes les cellules jeunes et ardentes, vers la poitrine pour constituer notre force vitale de réserve.Yin-Yang

Le Yang est le rayonnement centrifuge de notre force vitale dans toutes nos cellules sur le déclin ou bloquées par différentes agressions internes ou externes.
Autant l’énergie Yang centrifuge peut bombarder des récepteurs d’appareils de surface, de diagnostic (Echo, IRM, Scanner) pour afficher ses désordres, autant la force Yin centripète ne peut informer les défaillances que par la résonance, en exposant l’organisme à des gammes de  » cohérence  » — des régulateurs tels que : huiles essentielles, minéraux, oligo-éléments, homéopathie, phytothérapie,… — qui lui permettent d’identifier ces manquements à chacun de ses niveaux d’organisation.

Chacune des harmonies, à laquelle le corps est exposé, est un véritable  » détecteur d’incohérence énergétique  » en relation avec les cellules ou organes lésés, porteur d’une pathologie.
La bioénergétique  a donc comme principal objectif le renforcement de l’être dans ses fondements, pour reconstituer ses réserves énergétiques (Yin) et restaurer l’équilibre, en vue d’une bonne gestion de son physique de son mental (Yang).

b. objectifs

Un bilan a pour objet de permettre au corps de reprendre le contrôle de ses circuits énergétiques et de rétablir suffisamment d’harmonie, pour qu’il retrouve son extraordinaire capacité d’autogestion et ce, dès le premier bilan. Ainsi dès ce premier bilan vous ressentez un mieux-être à tous les niveaux : physique, émotionnel et psychique.

Un bilan pour :

La prévention :
un équilibre énergétique pratiqué préventivement et périodiquement (selon les besoins de chacun) permet de déceler et de corriger les éventuelles perturbations. Fortifié, l’organisme retrouve sa capacité à faire face par lui-même, aux diverses agressions auxquelles il est exposé. Par ailleurs, la détection précoce d’un dysfonctionnement, souvent encore invisible à l’imagerie médicale, permet la mise en place par la médecine spécialisée, d’une thérapeutique plus légère, infiniment moins traumatisante.

La personnalisation :
les régulateurs (huiles essentielles, minéraux, oligo-éléments, homéopathie, phytothérapie,…) permettent de rétablir les harmonies énergétiques de l’organisme et de répondre à ses besoins profonds, au niveau du plan physique et du plan psychique. Ils sont utilisés en tant qu’impulsions vibratoires adressées à l’organisme à l’endroit même où elles font défaut.

La potentialisation :
lorsqu’un traitement médical est suivi, il est souhaitable que la personne concernée soit équilibrée sur le plan énergétique, afin que l’organe malade de la fonction dérangée, ne s’oppose pas au message médicamenteux. Le bilan indique avec précision la compatibilité, le dosage et la posologie des médications nécessaires. Rétablir les courants énergétiques, renforcer les défenses naturelles et immunitaires de l’organisme avec pour conséquence, la potentialisation immédiate des traitements. Ceux-ci peuvent alors agir avec une efficacité optimale.

Le bilan, en levant les blocages énergétiques, en assurant une bonne élimination des toxines tant vibratoires qu’organiques, permet au corps de retrouver son dynamisme naturel et sa capacité d’autogestion.
Le corps dispose d’une  » intelligence  » extraordinaire et de moyens beaucoup plus sophistiqués pour régler ses propres problèmes que la science ne peut en résoudre par les moyens académiques. Il suffit souvent de lui rendre simplement la direction des opérations, pour le voir réaliser des prouesses. C’est ce que le bilan énergétique s’efforce de réaliser. Vous en ressentez les résultats dès le premier bilan.

Le bien-être de l’être humain est fonction de ses moyens à faire face à la conjugaison des perturbations intérieures et extérieures inhérentes à son inné et à son acquis, à son environnement et à sa situation de vie. Nul ne peut tirer une définition précise des problèmes vécus par le sujet hormis le sujet lui-même. La bioénergétique ACMOS offre une telle performance que la médecine de l’avenir prouvera, de plus en plus, l’importance de sa portée sur le bien-être de l’homme.

c. dialogue avec le corps énergétique :

bilan2C’est la découverte la plus révolutionnaire développée par le Centre de Recherche Technique et Scientifique SBJ INTERNATIONAL : engager la communication avec le corps énergétique pour connaître les problèmes du corps matière.

Nous savons que l’organisme possède des mécanismes d’autogestion pour contrer les agressions qui créent blessures et maladies. Cette faculté est engendrée par le rayonnement du corps énergétique dans chacune de nos cellules pour les vitaliser et les éliminer quand elles deviennent une charge négative à la vitalité du corps. Il est donc naturel de s’appuyer sur l’information communiquée par le corps énergétique pour connaître ces problèmes et mettre en oeuvre son potentiel inné afin de préserver la santé et avoir raison de la maladie.

Les développements de la Méthode ACMOS nous permettent aujourd’hui d’en savoir un peu plus sur ces mécanismes. L’organisme humain est d’une incroyable complexité, et sa capacité d’information et d’autorégulation est l’une de ses caractéristiques les plus subtiles. Les interactions entre le corps matière et le corps énergétique (l’esprit pour certains) se révèlent donc essentielles dans les capacités de gestion. Toute incohérence dans ces interactions s’exprime par la rupture de symétrie des champs énergétiques.

d. comment se passe un bilan :

Le bilan repose sur la mesure et l’analyse des différents champs électromagnétiques et circuits énergétiques du corps humain à l’aide d’instruments scientifiques tels que l’antenne de Lecher et le testeur énergétique Acmos. Cette mesure renseigne avec précision sur la vitalité des ensembles cellulaires qui constituent le corps dans ces trois dimensions : physique, émotionnelle et psychique. Elle permet d’identifier aux différents niveaux de l’organisme, les perturbations correspondant à de simples désordres énergétiques, déjà engagées dans le lésionnel. Le bioénergéticien, sans manipulation, sans aiguilles, rééquilibre alors les circuits énergétiques à l’aide de régulateurs tels que : huiles essentielles, minéraux, oligo-éléments, homéopathie, phytothérapie…

e. les appareils utilisés :vatha

Les appareils de tests, de régulation et de stimulation Acmos mettent en oeuvre les technologies les plus pointues pour tester et équilibrer l’organisme au niveau centripète de la construction de sa qualité et au niveau centrifuge de la gestion de sa matière.

Nous sommes entourés de toutes sortes de vibrations et si nous désirons recevoir l’une ou l’autre de ces vibrations nous devons nous accorder avec elle.
Comme il est nécessaire de nous accorder à une fréquence pour obtenir une émission de radio spécifique (Europe1, RTL, par exemple), avec l’antenne de Lecher nous faisons en quelque sorte une mise au point sur la vibration individuelle que nous désirons capter, évitant ainsi les interférences.Lecher
L’antenne est utilisée comme un récepteur pour capter les messages du corps et comme un émetteur pour lever certains blocages.
Comme le speaker de radio diffuse son émission sans savoir le nombre d’auditeurs qui l’écoute, le corps émet naturellement des vibrations et il n’est pas nécessaire que la personne testée « croit  » pour que cela fonctionne.

Principe de l’antenne de Lecher :
bilan3Ernst Lecher , physicien allemand (1856 – 1926), montre en 1890 que la célérité de l’onde électromagnétique qui se propage dans des fils métalliques est sensiblement égale à celle de la lumière dans le vide. (Dictionnaire de physique -JP Sarmant- Éditions Hachette)
Les fils de Lecher :
Ligne électrique   formée de deux longs fils rectilignes, parallèles et rapprochés , à une extrémité de laquelle un générateur maintient une différence de potentiel alternative de haute fréquence , l’autre extrémité étant fermée par une impédance réglable.
L’existence d’ondes stationnaires est décelée par un pont métallique glissant sur les deux fils et contenant soit une lampe à incandescence qui brille au ventre d’intensité du courant  soit un néon qui s’illumine au ventre de tension. (synonyme : ligne électrique accordable).
(dictionnaire de physique -JP Matthieu -A. Kastler -P. Fleury -Editions Masson-Eyrolles)

Le testeur énergétique :

bilan4Il sonde chaque circuit organique pour déceler toute déficience éventuelle dans la vitalité de l’organe,  indiquer où se situent les blocages et les ralentissements de l’énergie, et  distinguer si   c’est l’organe qui est en cause en cause ou son circuit. Il  identifie où se trouve le problème et son évolution depuis la dernière séance d’équilibre.

Le stimulateur des circuits énergétiques :

L’ACMODERMIL ou  Stimulateur des circuits énergétiques. acmodermilIl rétablit la qualité du méridien. Par résonance vibratoire, il réduit les blocages par le bon choix des points à stimuler. Chaque point énergétique correspond à une amplitude de l’onde émise . Elle se met en résonance avec le blocage et le réduit. Une confirmation de l’ordre rétabli est assurée, in fine, par l’antenne et le testeur énergétique.

 

 

La valise d’analyse, de test et d’harmonisation :

Elle contient l’ensemble des gammes d’harmonies harmoniques. vatha1Elle permet d’identifier, grâce à l’antenne, les lacunes harmoniques dans les différents niveaux cités plus haut et de les rétablir par application, selon un dosage et une posologie courte et précise.

 

 

 

bilan6Le stimulateur de l’énergie symptomatique :

Il permet de réactiver par des rayons de lumière le point de commande dont le corps a perdu le contrôle , créant un désordre dans l’organe, la fonction ou la région gérée par ce carrefour d’énergie.stylo